Umix.fr » Monde informatique » Objets connectés : quels sont les risques et comment les anticiper ?

Objets connectés : quels sont les risques et comment les anticiper ?

Les objets connectés sont très en vogue actuellement. Si vous voulez investir dans un objet connecté comme une SmartWatch ou une ampoule connectée, par exemple, vous avez sûrement dû vous poser des questions quant à la confidentialité et aux problèmes de sécurité liés à cette innovation. Nous allons donc vous éclairer là-dessus.

Les problèmes liés aux objets connectés

Bien qu’ils aient envahi le marché High-Tech, les objets connectés comportent encore quelques failles qui pourraient avoir un impact sur la vie des utilisateurs. Les différents types de failles se déclinent comme suit :

  • Défauts de cloisonnement : il arrive que certains utilisateurs puissent accéder aux données cloud d’un autre utilisateur et les modifier.
  • Botnets d’objets connectés : les botnets liés aux objets connectés comme Mirai, par exemple, ont pu prouver qu’il existait encore quelques défaillances qui relèvent de la sécurité des objets connectés.
  • Défauts de chiffrement : certains périphériques stockent les données sans chiffrement dans la mémoire interne de l’appareil.

Si vous vous demandez comment est-ce que ces problèmes peuvent affecter votre vie ou celle des utilisateurs des objets connectés, voici quelques exemples :

  • Sabotage via le piratage : le fait d’accéder aux données mises sur le cloud de certains utilisateurs peut entraîner des modifications importantes qui détruiront l’objet connecté en piratant le système d’exploitation.
  • Enjeux de confidentialité et protection des données : les données stockées dans la mémoire interne de certains périphériques ne sont pas sécurisées, vos informations personnelles pourraient donc être divulguées en cas de négligence.

Comment vérifier la sécurité des objets connectés ?

Les fabricants d’objets connectés n’ont parfois, pas comme priorité la sécurisation des données, car ceci pourrait être chronophage et leur enlever leur place au niveau du marché. Parfois, cela n’est même pas un problème lié aux fabricants mais plus à la fabrication du produit qui, de par sa structure, ne permet pas d’intégrer des procédés de sécurisation assez pertinents.
Pour vérifier la sécurité des objets connectés, il n’y a pas de méthode « standard », car tout dépend du périphérique et de sa nature. Ceci agrandit les risques de piratage des informations et de négligence par rapport à la confidentialité des données qui y sont stockées. Toutefois, pour pouvoir être sûr de la sécurité proposée par l’objet connecté, il est préférable de tester les différentes infrastructures avec lesquelles communique le périphérique en question.

Enfin, avant de vous engager dans l’achat d’un objet connecté, soyez conscient des risques qui découlent de cet achat. Nul besoin de devenir parano, faire de bons tests de sécurité et être vigilant quant aux informations stockées sur votre objet connecté pourront vous offrir toutes les fonctionnalités du périphérique, en toute sécurité !

Hop, d'autres par ici :